Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Licence d'utilisation

Recherche

PRÉSENTATION

Ce blog est une chronique de diffusion de la série littéraire "Églantine et les ouinedoziens, la grande migration".

Il doit aussi permettre à chaque lecteur de pouvoir commenter, critiquer les différents épisodes de la série.

À vos marques, prêt, lisez, critiquez...

Sommaire

Épisodes de la série
Le monde d'Églantine

Contact

Pour tout commentaire, suggestion, critique, ou autre, vous pouvez m'envoyer un message par le biais de ce formulaire.

3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 16:08

 

Présentation

 

Une petite discussion hors informatique.
Comme quoi, on peut discuter de tout.
On DOIT discuter de tout.

Attention, sujet très sensible.
Encore plus que les logiciels libres...

 

Début

 
   Églantine arrive chez Monsieur Lessig. Elle commence :
- Alors, qu'est-ce que vous avez cassé cette fois ?
- Rien d'informatique.
- Quoi ?
- Si je vous ai fait venir, c'est pour parler d'un sujet de société.
- Mais encore ?
- Ces derniers jours, les médias ont beaucoup parlé de la fessée et...
- ... Je ne sais pas où vous voulez en venir mais j'ai un peu peur.
   Monsieur Lessig marque une pause, puis répond :
- Ne vous inquiétez pas. Je n'en suis pas là. Je veux juste en discuter d'un point de vue théorique avec une personne qui n'a pas le même point de vue que moi.
- Vous voulez parler de fessée ?
- Oui, et en particulier de la pertinence de donner des fessées aux enfants.
- Ça ne valait pas la peine que je vienne. Je peux vous répondre en deux mots. C'est une absurdité d'un autre temps.

 

Repost 0
Published by Francois G.
commenter cet article
26 avril 2010 1 26 /04 /avril /2010 14:38

Cette semaine, c'est encore la récréation.
Avec l'ACTA et l'HADOPI qui commencent à se montrer...

On continue dans le hors série, et la culture qui cherche sa liberté...
Zombie ou vampire, telle est la question...

 

Début...

 
   Églantine entre dans le bureau de Tim. Elle lui demande :
- Alors, tu admets que j'ai raison ?
- À quel niveau ?
- Les suppôts du Copyright sont des morts vivants.
- Oui, je suis d'accord avec toi sur ce point.
- Sur quel point ne serais-tu pas d'accord ?
- Le fait qu'ils soient des morts vivants n'en fait pas forcément des zombies.
- Comment ça ?
- Moi, je prétends que ce sont des vampires.

 

 

Comme d'habitude, n'hésitez pas à critiquer, commenter, diffuser ...

Repost 0
Published by Francois G.
commenter cet article
19 avril 2010 1 19 /04 /avril /2010 15:09

Nouvelle "version" du site web (un peu de cosmétique et de rangement).


Il y a notamment la présence de fichiers PDF qui contiennent tous les épisodes de la saison 1 sous différents formats de lecture (A4, livre, ebook).

Liste des pdfs

 


La série reprendra son cours "normale" en septembre, à priori.
Je suis en train d'essayer de mettre au point un cours de vulgarisation informatique à destination des utilisateurs (un besoin pour la saison 2).
Si vous vous sentez pédagogue, ou que vous avez des choses à dire sur le sujet, et que vous avez un peu de temps libre pour lire et critiquer, envoyez moi un message.
J'ai besoin de toutes les aides possibles pour faire avancer le chantier que j'ai en cours.


Enfin, je viens de finir un nouvel épisodes hors série, à propos d'une loi qui tarde à être mise en application.
Histoire de garder la main "libre"...


Présentation

 

La mise en application de la loi HADOPI ne cesse d'être repoussée.
C'est vraiment à se demander pourquoi...

L'outil informatique prend de plus en plus d'importance dans nos vies.
Les échanges d'informations aussi, pour tous types d'informations.

 

Début

 

 

   Monsieur Lessig invite Églantine chez lui. Il a besoin de parler informatique. Il commence :
- Bonjour, comment allez-vous ?
- Bien. Que me vaut l'honneur ?
- Je viens de lire un article sur la nouvelle loi de protection des artistes.
- Oui ?
- Et il y a quelque chose que me fait un peu peur...
- Une seule chose ?
- Disons qu'il y a une chose qui me fait plus peur que les autres.
- Et de quoi s'agit-il ?
- Du mouchard qui va surveiller ce que je fais avec mon ordinateur.
- Ah.
- Ah quoi ?
- N'ayez pas peur, ce n'est pas un mouchard, c'est juste un outil de supervision. Et il ne va pas surveiller tout ce que vous faites, il va juste superviser toutes vos communications quand vous utilisez internet.
   Monsieur Lessig ne sait pas trop quoi dire. Il finit par répondre :
- Vous ne trouvez pas ça dangereux ?
   Églantine lui fait un sourire en coin et répond :
- Monsieur Lessig, l'ironie et les sarcasmes, ce n'est pas votre fort...
- Quoi ?
- Évidemment que c'est dangereux. C'est même incroyable que ça ne fasse pas plus de bruit que cela.
- C'est vrai ça, pourquoi ça ne fait pas plus de bruit ?
- Je pense que c'est lié au fait que c'est une menace abstraite aujourd'hui. Personne ne se sent vraiment concerné. L'outil en lui-même n'existe même pas encore. Tout le monde se dit qu'il sera bien temps de s'en occuper.
- Et il sera trop tard...

 

 

Repost 0
Published by Francois G.
commenter cet article
1 avril 2010 4 01 /04 /avril /2010 18:29

 

Cette semaine, c'est récréation.
Un petit sketch sur une situation traitée 10.000 fois mais qui m'étonne toujours...

 

 

Version HTML

 

 

Pour ceux qui veulent avoir un aperçu de ce qui est prévu dans les mois à venir, j'ai mis en ligne les sommaires de la saison 2.
Deux types d'épisodes pour deux types de situation.

La suite de la migration et des discussions avec une utilisatrice avertie.

 

Ce qui est prévu peut évidemment changer.
Pour la saison 1, certaines propositions et/ou suggestions ont fait évoluer les situations et les personnages...

 

Cela ne coûte rien de proposer des idées...

Repost 0
Published by Francois G.
commenter cet article
22 mars 2010 1 22 /03 /mars /2010 15:28

Appel à critique...
Voilà un épisode hors série.
Des avis, commentaires sur le fait d'en avoir d'autres... sur d'autres sujets.


Présentation


Églantine est une jeune informaticienne sans expérience de l'entreprise.
Monsieur Lessig est un patron de grande entreprise.
Ils vont discuter des stages en entreprise.


Début...


   Églantine entre dans le bureau de Monsieur Lessig. Il commence :
- Vous avez bientôt fini votre mission chez nous. Qu'est-ce que vous allez faire ensuite ?
- Je viens de tomber sur une annonce pour faire un stage de six mois dans une entreprise...
   Monsieur Lessig l'interrompt :
- Laissez moi deviner. Ce stage n'est pas rémunéré...
- Exact. Comment avez-vous deviné ?
- Un stage de six mois en entreprise, ça n'existe pas. Ce n'est pas un stage votre annonce, c'est un emploi non rémunéré déguisé en stage.
- Ah...
- Un stage, c'est une situation bien précise d'une personne dans une entreprise au cours de laquelle l'entreprise ET la personne y trouvent leur compte.
- Vous voulez dire qu'un stage doit être rémunéré ?
- Pas du tout.
   Églantine est surprise. Elle répond :
- Je ne comprends pas.
- Il y a d'autres façons pour une personne de trouver son compte dans une entreprise que d'y gagner de l'argent.
- Mais encore ?
- Si vous êtes étudiant et que vous n'avez qu'un savoir théorique, il est très judicieux de le confronter à la réalité pratique. Mais ça, ça ne dure pas plus de quelques semaines.


Comme d'habitude, n'hésitez pas à critiquer, commenter, diffuser ...

Repost 0
Published by Francois G.
commenter cet article
18 mars 2010 4 18 /03 /mars /2010 13:48

Présentation

Ça y est, c'est la fin.


Début...


   Églantine vient de finir la rédaction de son rapport. Elle a rendez-vous avec Monsieur Lessig dans quelques minutes. Sa mission arrive à son terme.
   Elle se demande s'il lui a préparé une nouvelle réunion avec la direction générale pour conclure sa mission. Si tel est le cas, elle est prête à les affronter. Elle a beaucoup appris au cours de ces deux semaines.
   Elle imprime son rapport et monte à l'étage de la direction.
   Quand Églantine arrive devant le bureau de Monsieur Lessig, l'assistante lui annonce :
- Vous pouvez entrer. Vous êtes attendue.
   Un peu surprise, elle entre. Monsieur Lessig est seul. Il commence :
- Asseyez-vous, on va discuter un peu de votre mission.
- On ne sera que tous les deux ?
- Oui. Il y a un problème ?
- Pas vraiment, j'avais prévu tout un discours pour vos directeurs...
   Monsieur Lessig sourit et répond :
- Vous avez déjà eu votre quart d'heure de gloire. Vous devrez vous contenter de ma personne pour votre discours.
- ...



Comme d'habitude, n'hésitez pas à critiquer, commenter, diffuser ...
Repost 0
Published by Francois G.
commenter cet article
11 mars 2010 4 11 /03 /mars /2010 17:36

Présentation


Églantine rencontre un chef de projet qui ne parle jamais avec ses utilisateurs.
C'est bien dommage pour lui... et surtout pour eux.


Début...

    Quand Églantine arrive à son bureau, elle trouve un message posé sur son écran, "Appelle Philippe au 34 86". Elle se demande s'il est vraiment raisonnable pour elle d'aller discuter encore une fois de logiciels libre. Sa mission au sein de l'entreprise de Monsieur Lessig est en train de se finir et elle peine à commencer la rédaction de son compte rendu d'audit.
    Elle regarde dans l'annuaire d'entreprise pour chercher une personne prénommée Philippe au numéro de téléphone "34 86". Après quelques secondes, elle trouve un Philippe Marfin, responsable projet.
    Au bout d'une courte réflexion, elle arrive à se persuader que cette nouvelle rencontre lui donnera du courage pour effectuer ce travail qu'elle repousse sans cesse, rédiger un rapport. C'est beau de rêver.

    Quelques minutes de promenade plus tard, Églantine se retrouve devant la porte indiquée dans l'annuaire. Elle toque pour signaler sa présence. Une voix se fait entendre, elle entre. Elle aperçoit un homme d'une cinquantaine d'années assis derrière un bureau où sont empilés des dossiers. Elle se présente :
- Bonjour, je suis Églantine.
- Philippe Marfin, que puis-je faire pour vous ?
- J'ai trouvé un message sur mon bureau me conseillant de venir vous voir.
- C'est étrange... Qui a bien pu vous laisser ce message ?
- Est-ce que vous connaissez Caroline, du service informatique ?
- Très bien, oui.
- La dernière fois que j'ai eu un message comme ça, cela venait d'elle.
- C'est tout à fait son genre. Une idée du pourquoi de cette rencontre ?
- Je parle souvent de logiciels libres. Est-ce que cela fait partie de vos sujets de discussion.
- Pas du tout.
- Ah...
    Court silence. Églantine demande :
- Je ne vous dérange pas ?, vous êtes occupé ?
- On est toujours occupé ici. Mais vous avez piqué ma curiosité.
- Je ne sais pas trop quoi vous dire. Quelle type de fonction occupez vous ici ?
- Je suis responsable d'un projet qui a commencé alors que vous ne deviez pas être née.




Comme d'habitude, n'hésitez pas à critiquer, commenter, diffuser ...
Repost 0
Published by Francois G.
commenter cet article
4 mars 2010 4 04 /03 /mars /2010 17:09

Présentation


Églantine a lu un article sur un blog qui l'a interpellée.
Elle souhaite en parler avec Caroline (cf épisode 9) pour avoir son avis.


Début...

   Églantine vient de finir la lecture d'un article sur un blog. Elle a un goût amer dans la bouche. Après quelques secondes de réflexion, elle se décide à demander conseil. Tout ce qu'elle a à faire maintenant, c'est d'attendre que Caroline repasse dans le bureau en faisant semblant d'être très occupée.
   Après une heure d'attente, la porte s'ouvre et, cette fois-ci, c'est Caroline qui entre dans la pièce. Églantine se lève d'un bond et se dirige vers elle. Arrivée à ses côtés, elle commence :
- J'ai besoin de te parler d'un truc important.
- Tout de suite ?
- Pas tout de suite, mais le plus tôt sera le mieux.
- OK. Tu veux en parler ici ?
- Ça non.
- Bon, je mets à jour la base des incidents et on va aller faire une pause conversation. Je connais l'endroit idéal.
   Églantine retourne s'asseoir quelques minutes. Elle continue de ruminer ses questions dans sa tête. Une main se pose sur son épaule : c'est Caroline. Elle ne l'avait même pas vue se lever. Caroline lui demande :
- On y va ?
- Je te suis.
   Après une courte promenade dans les couloirs, les deux femmes se retrouvent devant une machine à café. Églantine demande :
- On sera vraiment tranquilles ici ?
- À cette heure-ci, oui. Les ingénieurs de cet étage sont réglés comme des pendules. Ils font deux pauses par jour tous ensemble. Le reste du temps, l'endroit est désert.
- OK.
- Qu'est-ce que tu voulais me dire ?
- C'est ennuyeux...
- On n'est pas venues jusqu'ici pour que tu me dises ça ?
- Non, non. En fait je viens de lire un article, et ça m'a perturbée.
- Mais encore ?
   Églantine marque une pause et annonce :
- Ça parlait de sexisme dans le monde informatique.
- De sexisme...
- Oui, et j'ai commencé à y réfléchir, et...
   Caroline la coupe et demande :
- Tu t'es sentie visée et tu ne sais pas comment en parler.
- Au contraire, je n'ai pas du tout l'impression d'être une victime.
- Ah...
- Dans l'article, ils ne parlaient clairement pas de cas isolés.




Comme d'habitude, n'hésitez pas à critiquer, commenter, diffuser ...
Repost 0
Published by Francois G.
commenter cet article
25 février 2010 4 25 /02 /février /2010 17:22

Présentation

Monsieur Lessig demande à Églantine de lui récupérer des informations très importantes.
Le plus dur à faire n'est pas toujours ce que l'on croit...


Début...

    Églantine raccroche son téléphone. Monsieur Lessig vient de la convoquer. Il a une affaire des plus urgentes à traiter.
    Arrivée dans son bureau, Églantine remarque un homme qui semble très anxieux dans un coin. Monsieur Lessig engage la conversation :
- Bonjour Églantine, je vous présente Monsieur Fillet. Il travaille au service comptabilité.
- Bonjour, fait Églantine en retour.
    M. Lessig lui tend un objet et dit :
- Il y a des données là-dessus. Il me les faut au plus vite.
    Églantine regarde l'objet et demande :
- Mais qu'est-ce que c'est ?
- Ce sont des données comptable...
- Non..., je veux dire l'objet.
- C'est une disquette, répond M. Lessig. Vous savez, l'informatique existait avant vous.
- Pourquoi ne pas demander à une personne de cette époque de récupérer les données ?
- Parce que je vous ai. Et que je suis sûr que ça va vous plaire de me faire la leçon quand vous aurez réussi.
    Églantine marque une pause. Elle se tourne vers le comptable et lui demande :
- Comment se fait-il que vous soyez responsable du stockage des informations dans cette entreprise ?
- Je ne comprends pas, répond Monsieur Fillet.
- Vous ne pensez pas qu'il aurait été plus judicieux de confier cette mission à des professionnels de l'informatique ?
- Euh...
- Une direction informatique ne sert pas qu'à résoudre les problèmes d'utilisateurs. Elle peut aussi les aider à trouver des solutions pérennes.
- ...
- Que diriez-vous si un informaticien faisait la déclaration fiscale de la direction informatique ?
- ...
    Églantine se tourne vers Monsieur Lessig et lui demande :
- Comment avez-vous trouvé ma leçon du jour ?
- Un peu cavalière... pour une première rencontre.
    Elle lui répond :
- Si une entreprise veut être efficace dans la gestion de ses données, une des premières choses à faire est de fixer des règles homogènes... de gestion de l'information.
- Bien entendu. Mais on a vraiment besoin rapidement de ces données comptables.
- Je vous tiens au courant dès que j'ai des nouvelles.
    Puis elle sort du bureau.




Comme d'habitude, n'hésitez pas à critiquer, commenter, diffuser ...
Repost 0
Published by Francois G.
commenter cet article
18 février 2010 4 18 /02 /février /2010 17:52
Présentation

Églantine rencontre son alter ego du futur.
L'occasion pour elle de confronter son époque... et son avenir.


Début...

    Églantine se retrouve dans une pièce étrange. Les contours des murs lui semblent flou. Elle regarde autour d'elle et ne reconnaît rien. Elle se souvient juste qu'elle vient de rencontrer un vieil informaticien qui lui a parlé de son passé.
    Une jeune femme s'approche d'elle. Églantine lui demande :
- Mais où sommes nous ?
    Le jeune femme semble surprise. Elle répond :
- Nous sommes au siège de la société Logiciels Ouverts & Co, la société des mégas winners de l'informatique.
- Qui êtes-vous ?
- Je suis Mika, une jeune informaticienne. Tu devrais me tutoyer. Le vouvoiement est interdit depuis des années maintenant.
- Ah... moi aussi, je suis une jeune informaticienne.
    Mika la regarde, surprise. Elle dit :
- Jeune, vraiment ?
    Églantine regarde ses mains ridées. Elle répond :
- Enfin, j'étais une jeune informaticienne.
- Ah, je comprends mieux. J'ai lu quelques histoires sur ces temps lointains. Tu pourrais peut être m'en parler.
- Tu as lu ? Cela veut dire que les personnes lisent encore aujourd'hui ?
- Heureusement que certaines personnes lisent encore.
- Comment ça ?
- Chaque personne qui naît aujourd'hui doit suivre un cursus d'éducation. Le jour de sa majorité, chacun doit choisir s'il veut continuer sa vie réelle ou s'il veut entreprendre une vie virtuelle.
    Églantine est surprise. Elle demande :
- Vie virtuelle ?
- Au fur et à mesure des avancées technologiques, les machines ont pris de plus en plus d'importance dans la vie des hommes. À tel point que certaines personnes restaient connectées en permanence aux machines.
- Ah...
- Et puis ce qui devait arriver arriva. Une entreprise sans scrupule a proposé à ces personnes une connexion à vie en échange de l'utilisation de leur corps.
- Quoi ?
- Ces personnes sont placées dans des caissons, connectées à un système. Ce système leur permet de vivre et ressentir une vie virtuelle tout en utilisant les fonctions physiques de leur corps pour produire.
    Églantine est choquée. Elle demande :
- Produire quoi ?
- Des enfants pour les femmes, de l'électricité (!!!), des cultures de virus, des organes pour transplantation, et j'en passe.




En plus de l'épisode de cette semaine, j'ai ajouté 3 textes d'opinion...
Apple
Google
Microsoft


Comme d'habitude, n'hésitez pas à critiquer, commenter, diffuser ...
Repost 0
Published by Francois G.
commenter cet article